Caroline Sauvageot


Caroline Sauvageot est une romancière qui a déjà plusieurs livres à son actif, tous dans l’univers de la musique. Elle a passé plusieurs années à côtoyer des artistes de styles différents comme Emma Daumas, Blackrain, Danger, Tokio Hotel, Jan Sievers, Patrice ou Marc Terenzi tout en s’immergeant en parallèle dans le monde des fans. Cette double expérience lui permet de dresser un décor précis et unique du monde du rock où se croisent stars et fans, rêveurs et opportunistes. Elle a 35 ans et vit dans la petite ville de Migennes, dans l’Yonne, à l’orée d’un bois. Passionnée de musique et de littérature, c’est avec les artistes qu’elle voyage. Jules Verne, Hemingway, Tennessee, Balzac, Zola, Hugo, George Sand, Cocteau, Lewis Caroll, les sœurs Brönte, Virginia Wolf, Orwell, Philip K. Dick, Laurell K. Hamilton, Lovecraft, lui font traverser les époques et les styles littéraires. Tandis que Nirvana, les Guns’n'Roses, Oasis, Bob Dylan, Blondie, Andy Warhol et sa factory, Bowie, Kraftwerk, Ash Ra Tempel, les Rolling Stones, les Beatles, Led Zeppelin, Amanda Lear et Dali, Pamela Des Barres, Bebe Buell, Aerosmith, Bon Jovi et bien d’autres, l’entrainent dans toutes les variantes du rock et les coulisses de ce monde où artistes et écrivain viennent se mêler. C’est dans toute cette mixité culturelle qu’elle puisera l’inspiration de ces romans. Plus tard, c’est sur Internet qu’elle rencontre des artistes. Les suédois, Rob Paris du groupe Danger et les Triplets Landeberg, fraichement déménagés à Los Angeles. Swan, Matt et Iann du groupe français Blackrain, qui rentrent d’une tournée au Japon. Donny Don Marco du groupe allemand SizzyRoxx. Et un jeune écrivain qui débarque dans le fantastique, Sire Cédric, également chanteur de death métal à ses heures. Ensemble ils parleront de leurs rêves de faire carrière dans leur art, des idoles du glam rock, d’Oscar Wilde, d’Hollywood… Et c’est autour d’eux que Caroline tisse les fils de plusieurs histoires, mêlant la réalité à la fiction, faisant de ses amis des rockstars avant l’heure en même temps qu’elle suit leur succès et leurs voyages en Europe. A leurs côtés elle se découvre des envies de voyages et de parcourir le monde comme Kerouac, qu’elle lit à cette époque.

Elle part alors avec une amie en voiture à Hamburg, puis prend le ferry pour la Suède. De la côte, encore trois heures de routes pour arriver chez Rob Paris où elle fera un petit séjour – le temps de planter le décor de l’histoire qui sera“L’Etage Interdit”. Elle retournera plusieurs fois en Allemagne, en voiture ou en train, chaque fois dix longues heures de route pour gagner Hamburg ou Berlin. Là bas c’est d’autres rencontres : les chanteurs Jan Sievers et Marc Terenzi, Ivan von Boyzz, l’oiseau de nuit qui anime les nuits berlinoises, perché tout en haut du Puro Sky Lounge, Alex van Hessen et ses Rockstar Models… D’ailleurs, l’un des mannequins de Rockstar Models est un ami de Swan ! Manuel chante dans Doomday Diva avec Belinda, une amie chez qui Rob Paris et son groupe restent quand ils jouent à Berlin, au Wild At Heart. Le monde est petit ! Ca doit être un signe qu’ils sont tous appelés à réussir ensemble, dans cet univers.

Si certains disent laisser leur coeur dans une ville, Caroline n’y laisse rien et ramène au contraire tout qu’elle peut de vidéos et photos souvenirs, d’impressions, d’expériences, d’ambiances et s’imagine faisant partie d’une communauté comme le New York Underground ou le Swigging London, où tous les musiciens et mannequins fauchés se connaissaient, s’aidaient, écrivaient les uns pour les autres. avant de réussir chacun de leur côté. En Suède, elle découvre le groupe Tokio Hotel et fait ensuite la connaissance de leurs fans passionnés, qui les suivent partout en promos et tournées, et qui lui rappelle ces auteurs de la Beat Génération qui quittaient tout pour vivre on the road… C’est auprès d’eux qu’elle découvrira le monde unique des communautés de fans, qui s’unissent et s’organise pour soutenir leurs idoles. Puis un groupe qui lui renvoie des références qu’elle connait bien : Bowie, Kraftwerk, Orwell.. . Une autre inspiration s’imposera à elle pour compléter cette saga sur le monde de la musique que sera “L’Etage Interdit”. Aujourd’hui Sire Cédric est un écrivain à succès, Blackrain s’impose comme le seul groupe de glam métal français et ouvre pour des rockers prestigieux comme Scorpion ou Alice Cooper, et les Triplets Landeberg ont joué dans un clip de Lady Gaga. Elle sent que c’est maintenant à son tour de s’imposer dans son milieu avec une histoire où ses amis font quelques apparitions au détour d’une page. A côté de l'écriture, elle aime prendre des photos quoditiennes du paysage que lui offrent ses fenêtres. Plus spécialement le ciel et le coucher de soleil. Elle tient une page sur Facebook, "MiZen Magazine", où elle met sa ville en valeur. Elle y publie ses photos et des interviews.


Retrouvez Caroline Sauvageot sur les réseaux sociaux :

Ses livres :

L'Etage Interdit
L'Etage Interdit

Il y a autour du groupe de rock JAPAN ROAD, une folie sans précédent. Ils arrivent en France pour faire la promo de leur dernier DVD et la capitale ne vit plus qu’au son du rock allemand !

Les fans se sont organisés pour attendre devant le Royal Monceau, les plus chanceux ont pu y entrer et Anaïs, la petite amie du chanteur l’y rejoint, en prenant soin que leur relation reste secrète. Tout l’hôtel est en effervescence. La sécurité est au maximum. Et le groupe arrive, prêt à faire rêver les adolescents.

A travers les chapitres et les différents point de vues des personnages, on découvre le mal-être de toute une génération qui tente de s'échapper loin de cette société "mécontemporainte" où rien ne va, où tout le monde est jugé sans cesse et où plus personne n'est là pour épauler son prochain.

Mais peut-être qu'en refermant ce livre, vous y verrez plutôt le bien-être d'une communauté qui a trouvé le remède à tous ses maux, qui a appris à vivre pleinement chaque seconde grâce à un groupe de rock qui leur crie des love songs et qui leur murmure qu'il est là pour chacun d'entre eux.


Livres traduits :